Mutuelle agile et innovante

Aidants familiaux : prévenir l’épuisement

Vendredi 05 octobre 2018

Aider un proche ou un parent malade, handicapé ou dépendant, c’est consacrer sa vie à celle de l’autre, parfois au détriment de sa propre santé. C’est s’occuper de l’autre quotidiennement, souvent en parallèle d’une vie personnelle et professionnelle.

 

11 millions d’aidants en France

 

En France, on estime à 11 millions le nombre d’aidants familiaux et professionnels. Ils jouent un rôle essentiel dans le maintien à domicile de ces personnes souvent en perte d’autonomie, puisqu’ils leur permettent de bénéficier de l’accompagnement nécessaire tout en restant chez elles.

 

Pourtant, la santé des aidants est un sujet des préoccupant au vue des résultats de plusieurs études récentes. En effet, selon une étude de l’Association Française des Aidants, 59% des aidants déclarent se sentir seuls depuis qu’ils sont aidants. De même, 70% d’entre eux déclarent ne pas s’accorder de temps pour les loisirs, et 48% affirment que leur état de santé a empiré en raison de leur rôle d’aidant.

 

Un constat plutôt inquiétant, qui nécessite d’être vigilant, au risque de voir ces aidants s’épuiser psychologiquement, jusqu’à la dépression ou le burn out.

 

Le 6 octobre : journée nationale des aidants

 

A l’occasion de la journée nationale des aidants le 6 octobre, des rencontres sont organisées un peu partout en France pour informer les aidants sur leurs droits et pour répondre à leurs interrogations.

Retrouvez toutes les informations le site des aidants.